Le chauffage, plutôt gaz ou diesel ?

Convection et chaudières en tout genre et les équipements connexes.
Avatar du membre
Pit
Administrateur
Administrateur
Messages : 4076
Enregistré le : sam. 17 déc. 2011 11:59
Département [Pays] : Isère
Votre Camping-Car : Ducato L4H3 Isère Evasion Sept Laux sur mesure
Tranche d'Age : 55 à 75 ans
Localisation : Dans les Alpes ou en voyage

Le chauffage, plutôt gaz ou diesel ?

Message par Pit » mar. 16 avr. 2013 21:07

Hello les amis.

Une petite synthèse sur Fourgon Le Site afin de mieux comparer les deux sources d'énergie pour le chauffage :
---> C'est là

Pas vu d'inexactitude.
Juste une précision à propos du fonctionnement des chaudières gazole au-dessus d'une altitude de 1500 m : la chaudière fonctionne et supporte la raréfaction de l'air mais a tendance à s'encrasser si ça dure. Eberspächer installait une deuxième pompe sur les anciens modèles de chaudières mais sur les nouvelles un dispositif électronique est inclus dans l'appareil.

Egalement noter qu'un système de chauffage sur carburant doit être installé par un vrai pro de la chose.
Il y a eu, et c'est pas si vieux, des erreurs flagrantes de la part de constructeurs industriels français à propos du branchement électrique et du câblage, et aussi une certaine "ignorance" sur la vraie consommation électrique du système.

Articles plus récents :
sur le site Le Monde du Camping-Car Les différents systèmes de chauffage d'un camping-car et aussi l'avis de quelques internautes
Fourgon Ducato L4 H3 Isère Evasion 7 Laux sur mesure
UCCF FFACCC
“A l'école, on m'a demandé ce que je voulais être plus tard. J'ai dit 'heureux'. Vous n''avez pas compris la question, j'ai répondu qu'ils n'avaient pas compris la vie”John Lennon

Avatar du membre
Utsjoki
Participant
Participant
Messages : 1336
Enregistré le : jeu. 8 déc. 2011 11:11
Département [Pays] : Drôme
Votre Camping-Car : Chausson W4
Tranche d'Age : 55 à 75 ans
Localisation : Rhône-Alpes

Re: Le chauffage, plutôt gaz ou diesel ?

Message par Utsjoki » mer. 17 avr. 2013 07:10

Je reste fidèle au bon vieux Truma S 3002 (P) -P- pour piezo.
Il fonctionne au gaz buta/propa et GPL sans aucune autre source d'énergie (pas de 12volt), sauf si l'on désire la soufflerie.
Une sensation de chaud quasi immédiate contrairement au nouveau combiné boiler ou il faut attendre et demande deux sources gaz/élect.
Voilà pour le gaz.

Le chauffage au "fuel" ;) j'y songerais quand il auront trouvé comment réduire sa gourmandise électrique, permettant de ne pas installer de panneau , pile ou d'avoir un seconde batterie auxiliaire.
Ce qui serait bien c'est qu'il nous -pondent- un chauffage comme il existait avant chez BP c'était un appareil muni d'un réservoir et une plaque (environ 50x20 sur10 d’épaisseur) qui chauffait une cabine de PL. Le carburant était un genre d'essence (liquide transparent) , que l'on achetait en bidon...c'était entièrement autonome voir portable pour le camping.
j'me rappelle plus comment çà s’appelait, je me rappelle seulement d'en avoir utilisé dans les années 70 ..
- Après nous avions les "basto" ..et des grosses batteries de camions ! :lol:
A cela s'ajoute que : nous ne stationnions que pour la nuit, le lendemain (5heure) en route !!
SVP : Pour la bonne marche du forum: Merci de mettre votre avatar et votre profil à jour. Image

...Cette participation au forum étant libre vous êtes autorisés à y participer et surtout à en améliorer le contenu.

Avatar du membre
SOLEIL11700
Participant
Participant
Messages : 62
Enregistré le : jeu. 13 déc. 2012 21:38
Département [Pays] : Aude
Votre Camping-Car : AUTOSTAR 899 + smart
Tranche d'Age : 55 à 75 ans

Re: Le chauffage, plutôt gaz ou diesel ?

Message par SOLEIL11700 » mer. 4 sept. 2013 20:28

BONSOIR,
Moi j'ai changé le Truma par Aldès chaudière gaz EDF et des radiateurs comme à la maison et l'eau chaude, et chauffage chauffé par la conduite du CC en roulant.
Je trouve ce chauffage génial.
Mais un peu plus cher que le Truma.
Le plus économique ce serait des panneaux rayonnant au gaz avec un renouvellement d'air, à une époque Total vendait des radiateurs à catalyse et ne produisait pas de CO2 mais vite arrêté.....une société réalise toujours ce matériel pour des grandes surface;
Cordialement JMA

Avatar du membre
hva
Administrateur
Administrateur
Messages : 3040
Enregistré le : mar. 6 déc. 2011 18:21
Département [Pays] : Saône et Loire
Votre Camping-Car : Font-Vendome Mondéa
Tranche d'Age : 35 à 55 ans
Localisation : Bourgogne

Re: Le chauffage, plutôt gaz ou diesel ?

Message par hva » mer. 4 sept. 2013 22:03

Après deux années d'utilisation du Wébasto (dualtop), mon avis n'a pas changé.........très bon chauffage, performant, fiable malgré ce qui se dit (aucune panne à ce jour malgré des sorties hivernales) mais gourmand en électricité, son gros défaut.
Avec une pile à combustible ou autre générateur de courant pas de problème, le Truma combi 4 (au gaz) est apparemment moins énergivore, il me tente bien.
Sinon le Truma d'Utsjoki, pourquoi pas, jamais en panne de chauffage avec celui là.
C'était si beau que j'ai fermé les yeux

Avatar du membre
mitra
Participant
Participant
Messages : 176
Enregistré le : jeu. 16 août 2012 15:41
Département [Pays] : Alpes Maritimes
Votre Camping-Car : Master III sur mesure CC Ligériens .
Tranche d'Age : 55 à 75 ans
Localisation : PACA 06

Re: Le chauffage, plutôt gaz ou diesel ?

Message par mitra » dim. 8 sept. 2013 18:43

Bonjour,

Retour d'expérience du TRUMA D6 (Gasoil), monté avec 2 pompes avant "1500m et au dessus"

Excellent appareil peu bruyant, j'ai mis en service la pompe "altitude" systématiquement au-dessus de 1500 m sans ma soucier de savoir si cela était nécessaire ou pas.

Les pompes sont maintenant inaudibles dehors comme dedans. Les altitudes ont été de 2300m, voir le post sur les Dolomites Vars 1900 m, le col de la Bonnette vers 2600 m avec des température souvent inférieure à 0°

Les quatre bouches avec un minimum de 1.80 de gaine répartissent bien la chaleur sans bruit excessif.

La production d'eau chaude se fait en 15/20 mn pour 10 litres à 40°.

La consommation électrique est légèrement inférieure à 7 ampères au démarrage puis diminue rapidement vers 2 ampères pour eau chaude + chauffage. Valeur prise sur le VICTRON et sous réserve que je ne me trompe pas.

Il est installé dans un compartiment isolé et insonorisé et il se fait très discret.

Bon produit, plus efficace et silencieux que le Webasto que j'avais précédemment.
Cordialement
Camping-cars Ligériens : http://www.campingcars-ligeriens.com/" onclick="window.open(this.href);return false;
____________
JP
__________________________________________________________________
Image Celui qui ne voyage pas ne connaît pas la valeur des hommes." (Proverbe Touareg)

Avatar du membre
Pit
Administrateur
Administrateur
Messages : 4076
Enregistré le : sam. 17 déc. 2011 11:59
Département [Pays] : Isère
Votre Camping-Car : Ducato L4H3 Isère Evasion Sept Laux sur mesure
Tranche d'Age : 55 à 75 ans
Localisation : Dans les Alpes ou en voyage

Re: Le chauffage, plutôt gaz ou diesel ?

Message par Pit » dim. 8 sept. 2013 19:17

Bonsoir.

Je crois me souvenir que le Truma Diesel est à la base une chaudière Eberspächer.

Je n'ai pas d'expérience avec le Webasto, je n'ai eu que des Eberspächer mais en système Hydronic (chauffage central à eau glycolée) complété par des aérothermes Helios Premium 2000 (et, sur le fourgon actuel, un radiateur convecteur avec un robinet thermostatique) et pour la fourniture d'eau chaude, c'est un échangeur thermique eau/eau qui assure sa production (au bout de 10 à 15 mn de fonctionnement de la chaudière).
Il y a bien sûr un jeu de vannes pour être en position hiver (chauffage + eau chaude) ou en position été (eau chaude seulement : on s'en sert assez peu car on est souvent dans des pays chauds et on supporte bien l'eau froide !).
J'ai aussi un "kit altitude" mais je pense que ce n'est vraiment nécessaire que si l'on reste plusieurs jours au-dessus de 1500 m d'altitude.

Nous en sommes globalement contents, jamais eu de problème. Cependant, nous faisons rarement fonctionner les aérothermes la nuit car ils sont bruyants : ils n'ont que deux vitesses, une troisième plus lente serait un plus.
Sans les aérothermes en fonctionnement, on a un chauffage de base grâce au cheminement des gaines contenant l'eau du chauffage central car elles courent sur tout le camion et grâce au radiateur convecteur placé dans la soute sous le lit.
La consommation électrique est de l'ordre de celle indiquée par Mitra, il faut donc avoir prévu en terme de ressource électrique.

L'intérêt de ce chauffage pour nous est :
  • le gain de place : chaudière très compacte sous le châssis, échangeur thermique très compact sous la banquette (pas de ballon d'eau chaude)
  • le gain de poids important vs le gaz
  • aucun risque de panne sur un boiler, il n'y en a pas !
  • on trouve du gazole partout sans avoir à se préoccuper des différents système gaz dans chaque pays.
Sur un fourgon ou sur un Tupp compact, gagner de la place et de la charge c'est très appréciable.

Si c'était à refaire, je prendrai le même système de chauffage central Eberspächer (ou Trumpa si par hasard ça existe), ou éventuellement un chauffage central Alde alimenté via un réservoir de GPL sous le châssis.
Fourgon Ducato L4 H3 Isère Evasion 7 Laux sur mesure
UCCF FFACCC
“A l'école, on m'a demandé ce que je voulais être plus tard. J'ai dit 'heureux'. Vous n''avez pas compris la question, j'ai répondu qu'ils n'avaient pas compris la vie”John Lennon

Avatar du membre
sfouff
Inscrit
Inscrit
Messages : 5
Enregistré le : jeu. 11 sept. 2014 19:17
Département [Pays] : Autres Pays d'Europe
Votre Camping-Car : Mercedes 310D/Notin Courchevel 1990
Tranche d'Age : 55 à 75 ans

Re: Le chauffage, plutôt gaz ou diesel ?

Message par sfouff » lun. 28 mars 2016 17:20

Bonjour,

Sur mon Mercedes/Notin profilé de 1990 diesel 310 d 37

Groupe TEC 29 Honda inverter embarqué
Panneau solaire 100w,batterie cellule haut de gamme Victron avec chargeur victron
Batteries porteur avec 2 chargeurs

Un Eberspacher glycol pour prendre une douche chaude de temps en temps.(beaucoup de douches dehors,j'ai survécu)
Un Webasto pour le chauffage vraiment quand il fait très froid le soir au coucher et le matin au lever.
Entretien méticuleux,durites,filtres ,échappement,etc...
Les 2 très simple d'utilisation.
Peu bruyant,sous le camion.

Un truma 230 v jamais servi
Un rafraichisseur/chauffage 230 v sur le toit jamais utilisé

Pas de gaz sauf pour le réchaud.

Jamais de condensation,jamais mis les rideaux isothermes dans la cabine.
Projet de poêle bois en gestation..

Avatar du membre
Franck D
Participant
Participant
Messages : 141
Enregistré le : ven. 12 févr. 2016 23:04
Département [Pays] : Bouches du Rhône
Votre Camping-Car : Queyras d'Isère Evasion sur Master L2H3
Tranche d'Age : 35 à 55 ans

Re: Le chauffage, plutôt gaz ou diesel ?

Message par Franck D » lun. 4 avr. 2016 22:29

Bonsoir,

Voilà mon retour d'expérience côté chauffage
- 4 ans avec un Truma gaz S3002 chauffage radiant (sans ventilation): 1er départ au ski => arrivée à Serre Chevalier les tuyaux étaient déjà gelés .... : 0°c en bas, 10°à 40cm du sol , 20° à 1.70m.
Bref le week-end c'est fini chez des copains.
J'ai vite mis la ventilation http://f.dichamp.pagesperso-orange.fr/chauffage.htm" moins de 200€ d'investissement: nettement mieux

- Combiné Truma C3402 au gaz : 9 ans avec plus de 100 nuits dans des stations de ski
même par grand froid, ex: Image
* peu bruyant et surtout linéaire
* Réglage au degré près, via le thermostat
Pour le combiné Truma il faut imaginer une casserole sur une gazinière en tournant l'arrivée de gaz on règle très finement la chaleur dégagée par le brûleur, dans un combiné gaz c'est la même chose.
Image
Bref on met le chauffage en marche, on règle le thermostat: le chauffage démarre et ne s’arrêtera plus sauf dans la journée quand le soleil réchauffe vraiment la carrosserie

- Combiné Webasto Evo 7 au gasoil, avec un seul hiver donc moins de retour, et en plus cet hiver a été tordu (et oui le printemps devrait déjà être là).
Comparativement au gaz où on met le thermostat et où on s'en occupe plus, le gasoil est plus compliqué et je ne l'ai pas encore bien en main.
La grosse différence c'est que comparativement au gaz le gasoil fonctionne par palier.
* Par un froid classique, autours de 0° : le chauffage démarre plein pot et les premières 20mn à 1/2heure il est à fond, on début on est surpris mais une fois qu'on le sait on y est habitué, après il se met au palier intermédiaire et c'est relativement discret.
* Par peu de froid : démarrage classique, puis palier intermédiaire, tout est ok et 2h plus tard arrêt complet, comme le fourgon est bien isolé ça tiens assez longtemps. Vu que l'on est sous la couette on ne le sent pas mais la t°varie ... pb vers 5h du matin comme il a été arrêté longtemps , il redémarre plein pot et ça réveille (ok j'ai le sommeil léger).
* Par plus grand froid : Image
Toujours la procédure de démarrage , puis il passe au ralenti, mais ça ne suffit pas à 3h du matin il se remet en vitesse haute mais vu que la t° était bien redescendu ça dure plus longtemps. Bref j'ai baissé le thermostat, la nuit a été plus calme, ouf. Au réveil un coup de chaud au dernier palier 5000w: à fond ça déménage.
Par contre au réveil la batterie était tombé à 12.3v alors qu'on a commencé à mettre le chauffage que vers 23h. Arrêt complet du chauffage la journée et heureusement les 200w du panneau solaire ont tout rechargé (c'était début mars et grand soleil :Æ«%µ: )
* Le webasto (EVO 7) a un fonctionnement électrique : là on retrouve un fonctionnement plus linéaire.
Une fonction où je vais m'y atteler c'est la programmation pour le régler en fonction de nos ballades, exemple le couper la journée et le mettre en marche en fin d'AM.
Avec un chauffage gasoil il faut penser de s’arrêter 40mn avant le bivouac pour mettre en route le chauffage pendant qu'on roule

Voili, voilou mon retour d'expérience.
Sachant que le chauffage gasoil a 3 très gros avantages :
- Plus besoin de grosses bouteilles de gaz.
- Pas d'arrêt en pleine nuit dû à une bouteille vide (ça m'est arrivé 2 fois... dont une avec une petite réserve Butagaz ça n'a pas suffit le butane de la petite bleue avait commencé à geler)
- Pas de pb de recharge

Avatar du membre
rikou13
Participant
Participant
Messages : 82
Enregistré le : ven. 27 janv. 2012 13:17
Département [Pays] : Bouches du Rhône
Votre Camping-Car : Isère Evasion Eyssina
Tranche d'Age : 55 à 75 ans
Localisation : 13

Re: Le chauffage, plutôt gaz ou diesel ?

Message par rikou13 » sam. 27 avr. 2019 15:32

Bonjour à tous
Un petit retour d'expérience avec notre Webasto Dualtop Evo 8.
Monté sur notre fourgon (en 2012) par Isère Evasion, nous l'avons utilisé sous toutes les latitudes et altitudes.
Concernant plus particulièrement l'altitude, lors de nos deux voyages en Amérique du Sud avec des séjours à plus de 4000m, il a toujours parfaitement fonctionné. La mauvaise qualité du gasoil ne l'a jamais "contrarié", l'altitude non plus.
Sur les conseils d'Isère Evasion, nous le faisions marcher à fond pendant une heure chaque mois pour éviter tout encrassement.
En France nous allons régulièrement au ski en "sauvage" mais avec une pile à combustible (indispensable si aucune autre source pour recharger la batterie fortement sollicitée) et aucun problème non plus.
Seul petit souci rencontré et jamais vraiment résolu, parfois une légère remontée d'odeur de GO dans l'habitacle quand il s'arrête.
Bref, pour le prochain fourgon, je pense que le choix sera le même.
Modifié en dernier par rikou13 le dim. 28 avr. 2019 16:55, modifié 1 fois.
Nous aimons partager nos voyages sur https://www.boulegon.fr
Image

Avatar du membre
Pit
Administrateur
Administrateur
Messages : 4076
Enregistré le : sam. 17 déc. 2011 11:59
Département [Pays] : Isère
Votre Camping-Car : Ducato L4H3 Isère Evasion Sept Laux sur mesure
Tranche d'Age : 55 à 75 ans
Localisation : Dans les Alpes ou en voyage

Re: Le chauffage, plutôt gaz ou diesel ?

Message par Pit » sam. 27 avr. 2019 21:32

Bonjour.

Sur mon futur fourgon (Sept Laux Isère Evasion), j'ai abandonné le chauffage alimenté au gasoil que j'avais sur mes deux précédents fourgons au profit d'un chauffage au gaz.
J'ai changé après pas mal d'hésitations, après avoir listé les plus et les moins de chaque solution, et les avoir pondéré à ma sauce.
Là aussi, il faut trouver le meilleur compromis et chacun aura le sien.
Remarques :
Les chauffages que j'avais sur les fourgons précédents étaient basés sur une chaudière Eberspächer Hydronic à circulation d'eau (chauffage central similaire au système Alde mais sur carburant), complétée par des aérothermes et un radiateur convecteur thermostatique, et le chauffage de l'eau était assuré par un échangeur à plaques (donc pas de réservoir d'eau). La chaudière était sous le châssis.
Voir le descriptif Les Ecrins dans la rubrique Les fourgons du forum ou sur le site Isère Evasion.
Seul le réchaud était au gaz : petite bouteille Camping gaz de 3 kg (R907) que l'on trouve sans soucis en Europe.

Bilan pondéré Pour et Contre :
  • Compacité, volume occupé dans la cellule : avantage important pour ma solution Eberspächer Hydronic : chaudière très compacte sous le châssis, échangeur à plaque très petit, idem pour les aérothermes et le radiateur n'était pas très épais, donc ne diminuait pas vraiment le volume de la soute.
    Pas d'espace occupé dans le volume cellule :
    • par l'appareil de chauffage gasoil (pas vrai si vous installez un Webasto DualTop, il est trop volumineux pour être logé sous le châssis de la majorité des CC et fourgons). Le Truma Combi a un volume équivalent au Dualtop de Webasto.
    • ou par de grosses bouteilles de gaz, le combustible est tiré du réservoir carburant Fiat.
    Cependant dans ma solution pour ce fourgon, le gaz est dans un réservoir horizontal fixé sous le châssis, donc pas de volume mangé à l'intérieur et dans un fourgon c'est important.
  • Poids : avantage important pour les solutions sur carburant vu le poids des 2 bouteilles de gaz traditionnelles qui pèsent dans les 50 kg si pleines.
    Mais j'ai choisi un réservoir GPL Van Meenen de 30 litres (brut), le poids du réservoir est de 17 kg, et s'il est plein il faut ajouter 12 kg, donc 29 kg en tout, ce qui est plus acceptable.
  • Facilité d'usage : léger avantage au carburant, pas besoin de s'occuper d'un dispositif pour changer de bouteille (mais pas de bouteille dans mon système GPL). Avec le gasoil, besoin d''aucun dispositif additionnel pour faire marcher le chauffage quand on roule.
    (quoique c'est un avantage relatif car vu le volume d'un fourgon, le chauffage du porteur arrive à maintenir une température acceptable, en tous cas dans un climat tempéré).
  • Facilité de ravitaillement : avantage au carburant, pas de manutention de bouteilles. Mais avec le système GPL on passe aussi à la pompe.
    Cependant il y a moins de stations GPL que de stations délivrant du gasoil, donc il faut plus surveiller le niveau (d'où la présence d'un afficheur du niveau du GPL consultable près de la cuisine).
  • Consommation électrique : avantage pour le gaz. Au gasoil, il y a une conso plus forte en régime de croisière mais surtout il y a un fonctionnement par palier donc des redémarrages périodiques avec conso élevée. Pour diminuer la conso due au 1er démarrage, on allumait le chauffage 15 minutes avant de s'arrêter.
  • Silence : le gaz est globalement un peu plus silencieux; le bruit du chauffage sur carburant (si chaudière et pompe sont sous le châssis) est surtout sensible à l'extérieur. Il y a aussi le bruit de l'échappement (malgré les silencieux), donc gêne mais en fait surtout pour les voisins, et aussi ce n'est pas très discret si on est stationné en ville.
    Dans un chauffage à air pulsé, que ce soit au gaz ou au gasoil, il y a forcément du bruit. Cependant dans mes solutions précédentes, si froid, le chauffage central de base devenant insuffisant, il fallait aussi mettre en route les aérothermes (transformant la chaleur de l'eau chaude en air chaud) et et si c'est à la vitesse maxi, là ça fait vraiment du bruit à l'intérieur, plus que l'air pulsé par le Truma ou le Dualtop.
    Dans les solutions chauffage gasoil en général, les redémarrages de la chaudière, même si à l'extérieur, peuvent réveiller quelqu'un qui a le sommeil léger (ce n'est pas notre cas !).
  • Odeurs : normalement pas d'odeurs avec le gaz sauf à l'extérieur tout près de l'évacuation des gaz brûlés du Truma; avec le gasoil, les gaz d'échappement se sentent bien à l'extérieur du véhicule et peuvent gêner d'éventuels voisins : du coup ils s'installent plus loin : LOL !
    A l'intérieur, si on ouvre une fenêtre ou une porte, selon le vent, il peut y avoir une odeur de gaz d'échappement qui pénètre dans l'habitacle, même si, dans une installation bien faite, le tuyau d'échappement est du côté opposé à la porte latérale.
  • Entretien : a priori je pense que c'est à peu près équivalent pour les deux solutions. Une chaudière gasoil doit être mise en marche chaque mois, même l'été, pendant une vingtaine de minutes.
  • Coût du combustible : le gasoil est plus énergétique que le gaz, la consommation pour une même quantité de chaleur sera donc moindre, d'où a priori avantage au gasoil, mais quel sera le coût respectif de chaque combustible à l'avenir ? En ces temps changeants, je ne me risquerai pas à faire une évaluation définitive.
  • Danger : le gaz est bien plus dangereux que le gasoil. Mais si l'installation gaz est bien faite, pas de souci, et mon frigo n'est pas à absorption (cause fréquente des incendies de CC). Dans ma solution de réservoir sous le châssis, pas de danger d'accumulation de gaz dans la cellule.
J'ai donc pris un Truma gaz mais avec le GPL stocké dans un réservoir situé sous le châssis, donc pas de volume pris par deux bouteilles, et léger gain en poids vs le gaz en bouteilles.
Consommation électrique raisonnable (ventilateur) alors que avec le carburant c'est important, et on consomme surtout l'hiver alors que les panneaux solaires ne donnent pas grand chose, donc fort probable qu'il faille une source d'énergie genre pile à combustible (celle dont nous avons profité pendant 8 ans donnant des signes de faiblesse, je l'ai laissé à notre acheteur)
Pour les éventuels séjours à la neige, pour économiser le GPL j'ai choisi le Truma avec possibilité d'alimentation sur le secteur du caravaneige ou de l'aire CC ou des amis ou parents.
Sans branchement électrique, réservoir GPL plein, soit 24 litres, on doit sauf si vraiment très très froid pouvoir tenir une petite semaine.
Un point qui m'a aussi fait basculer, c'est que j'ai eu une info écrite de Total comme quoi le GPL qu'ils livrent en France, quelque soit la saison et la région, est composé à 100% de propane et il semble que ce soit la même chose pour les autres marques distribuées en France.
Par contre, dans les pays d'Europe du Sud, ce n'est pas sûr du tout, aussi pour éviter de se ravitailler là-bas, j'ai prévu d'utiliser une bouteille de Camping Gaz pour la cuisine (juste une vanne à basculer).

Voilà mon compromis pour notre nouveau fourgon 7 Laux. Je vous dirai dans un an si c'est un bon choix.
:#|*$:
Fourgon Ducato L4 H3 Isère Evasion 7 Laux sur mesure
UCCF FFACCC
“A l'école, on m'a demandé ce que je voulais être plus tard. J'ai dit 'heureux'. Vous n''avez pas compris la question, j'ai répondu qu'ils n'avaient pas compris la vie”John Lennon

Retourner vers « Les systèmes de chauffage »