Construction d'un abri

Abris, garages surélevés ou réfection de cellule, tout y passe !
Avatar du membre
France Henry38
Participant
Participant
Messages : 337
Enregistré le : sam. 9 nov. 2013 20:25
Département [Pays] : Isère
Votre Camping-Car : Hymer 414 Crossover
Tranche d'Age : 55 à 75 ans
Localisation : Région Grenobloise
Pays :
France (fr)
France

Construction d'un abri

Message par France Henry38 »

Bonjour,

Avec le confinement, je me replonge dans mes archives. J’avais lors de la réalisation de l’abri pour mon fourgon écrit un article que j’avais posté sur le forum « Fourgon Passion », celui-ci ayant sombré corps et âme, je pense que l’exclusivité de droit n’étant plus de mise, je me sens libre de le rediffuser ici.
Voici donc le texte et les photos datant 2013.

_______________________________________________________
Construction de l’abri de mon fourgon.
Un beau fourgon tout neuf garé sous la pluie et dans le mauvais temps, ce n’est pas satisfaisant pour mon esprit un peu perfectionniste. Je décide donc de lui offrir un toit.
J’habite sur un terrain qui est loin d’être plat. Ca fait bien longtemps que le garage de la maison encombré par 30 ans de laisser-aller n’est plus accessible aux voitures! Nous garons nos véhicules sur une plateforme mal adaptée au stationnement du fourgon. Alors que faire ?
Image

Quelques coups de pioche dans le talus de gauche pour avoir une zone un peu plus spacieuse et plate. Quelques moellons pour le soutenir avec un bon empierrage derrière en guise de drain.
Image

En parallèle de ces travaux de gros œuvre, je fais des recherches sur internet pour apprendre la technique des charpentes, j'élabore de nombreux dessins et calculs pour avoir une structure qui s’intègre sur cette plateforme en forme de L. Toit plat, une pente, deux pentes, forme mixte, que choisir ?. Je confronte les esquisses, les avis de la famille. Je ne suis pas sur un terrain facile, et je dois m’adapter à sa forme et sa configuration. J’opte finalement pour une structure type préau ouvert avec un toit dissymétrique à deux pentes et également en forme de L.
Je calcule les poteaux, poutres et autres pièces, je fais le débit du bois et je passe commande chez un scieur de la région.
Première mise à contribution de la famille (mes deux fils et ma belle fille), nous étalons du résidu de carrière de chaux concassé afin d’avoir une surface plane. Auparavant, j’avais positionné et maçonné les supports des poteaux.
Image

Location d’un petit camion pour aller récupérer mon bois, deux voyages seront nécessaires pour un cubage de 1,8 t.
Image

Le bois était brut de sciage et non débité aux bonnes longueurs. Gros travail de ponçage et de découpe, mais il est magnifique, il s’agit de Pin Douglas en provenance de la Chartreuse toute proche. C’est un bois qui est naturellement en classe 3.
Pose des premiers poteaux pour contrôler le bon alignement et repérer les bonnes hauteurs et dimensions, puis dépose, découpe, repositionnement et fixation de la première ferme.
Image

Et tout ça, sans moyen de levage sophistiqué. J’ai du improviser des faux poteaux temporaires, des chèvres et systèmes de mouflage pour hisser les pièces de bois dont la plus lourde dépassait les 70 Kg.
Image

La famille est mise à contribution, même mon épouse s’active, mais mauvais point pour elle, elle ne porte pas de casque.
Image
Image
Image

Pose des tuiles, là aussi avec seulement mes petits bras. Pratiquement de 2 tonnes montées à l’échelle pour 40 m2.
Image

Après un peu plus de 3 mois de dur labeur, voilà le résultat.
Image
Image
Image

Reste quelques finitions à faire, traiter le bois, amener l’électricité, etc, etc.. mais je m’octroie un peu de répit d’une part pour bien laisser sécher le bois et reposer mon dos qui a un peu souffert… mais au moins mon fourgon est à l’abri.
Automne 2013

_______________________________________________________

Depuis le temps a passé et mes envies ont évolué, après de longue réflexion j’ai décidé il y deux ans de passer du fourgon à une petite cellule crossover, mais voilà il ne rentrait pas sous l’abri. J’avais trois solutions, rehausser tout l’ensemble à l’aide de vérins, creuser le sol ou un mixte des deux. Je pensais opter pour la troisième solution. Je contacte un entrepreneur pour faire le terrassement, finalement il a pu creuser de 30cm sans mettre en danger les fondations.
Image

Mon crossover est lui aussi confiné mais à l’abri!
Image


Henry38
Henry38 Image

"CARPE DIEM" pour plus d'infos clic sur
https://lalutiniere.wordpress.com

France VIP 42
Participant
Participant
Messages : 424
Enregistré le : mer. 17 déc. 2014 15:44
Département [Pays] : Loire
Votre Camping-Car : aménagé par "Isère Evasion" grand crû janvier 2016
Tranche d'Age : 55 à 75 ans
Localisation : Saint Etienne
Pays :
France (fr)
France

Re: Construction d'un abri

Message par France VIP 42 »

Bonjour Henry38.
Belle charpente d'aspect professionnelle...
Mais d'où proviennent les dessins de cette ossature bois ?
De la section des poteaux, des fermes, des sablières, des pannes, etc ?
Ainsi que le calcul d'assemblage de cet ensemble boulonné ?
Cordialement. Antoine.
Il n'est aucune chose qui aille plus vite que les années... (Léonard De Vinci)

Avatar du membre
France Henry38
Participant
Participant
Messages : 337
Enregistré le : sam. 9 nov. 2013 20:25
Département [Pays] : Isère
Votre Camping-Car : Hymer 414 Crossover
Tranche d'Age : 55 à 75 ans
Localisation : Région Grenobloise
Pays :
France (fr)
France

Re: Construction d'un abri

Message par France Henry38 »

Bonjour VIP42

La conception de la structure est de ma pure création, j’avais fait de nombreuses recherches sur internet pout apprendre les assemblages possibles, j’ai dû faire des dizaines d’esquisses pour arriver au plan définitif. Par exemple la pente du toit comme tu peux le voir sur certaines photos, est parallèle à la ligne crête de la montagne en arrière plan. Pour les sections des poteaux, poutres et autres éléments le scieur qui m’a fourni le bois m’a donné de précieux conseils pour que la structure soit bien proportionnée et agréable à l’œil (il avait dans ses clients de vrais charpentiers et avait donc une certaine habitude).

Ca m’a demandé beaucoup de temps mais j’ai pris un énorme plaisir.

Cordialement

Henry38
Henry38 Image

"CARPE DIEM" pour plus d'infos clic sur
https://lalutiniere.wordpress.com

Retourner vers « Les Travaux Lourds »