Et même un peu plus... Grandes Rousses-Perrons (AD+)

Activités engagées et difficiles dans les massifs montagneux, éventuellement avec du matériel d'alpinisme (cordes, sangles, piolet, crampons)
*** LE FORUM DECLINE TOUTE RESPONSABILITE : c'est à vous de savoir si vous êtes à même de pratiquer l'itinéraire décrit par un membre (on parle ici de randonnées T5/T6 et de courses F, PD et AD, sans aller au-delà) : il y a un risque TRES important si vous n'êtes pas à la hauteur physiquement, moralement et/ou techniquement. ***
Avatar du membre
Henry38
Participant
Participant
Messages : 216
Enregistré le : sam. 9 nov. 2013 20:25
Département [Pays] : Isère
Votre Camping-Car : Hymer 414 Crossover
Tranche d'Age : 55 à 75 ans
Localisation : Région Grenobloise

Et même un peu plus... Grandes Rousses-Perrons (AD+)

Message par Henry38 » ven. 27 juil. 2018 16:22

Bonjour,

Canicule, canicule, le thermomètre n’en fini pas de grimper, 33°, 34°, certains disent 36°, Grenoble est intenable, et ça dure!

Pour trouver la fraicheur, rien de tel que d’aller en montagne. Pratiquant l’escalade, je joins l’utile à l’agréable.
Direction le col de la Croix de Fer qui a été très animé il a quelques jours avec le passage du tour de France.

Nous y sommes montés par la vallée de la Romanche, puis de l’Eau d’Olle.
Avec un camping-car il est facile de se poser, les jolis coins ne manquent pas. Sur l’ancienne route du col, au bord du lac de Grandmaison, départ de nombreuses randonnées en direction du Rocher Blanc ou des Aiguilles de l’Argentière.
Image

De l’autre coté du col en descendant sur St Sorlin un petit lac est aussi très accueillant pour un bon bivouac. Il y en a d’autres…
Image

Dans notre cas, nous nous sommes garés au sommet du col sur l’une des plateformes, très calmes la nuit mais vite envahies par les voitures en journées par tous les randonneurs et promeneurs qui comme nous recherche la fraîcheur. En journée c’est un ballet incessant de cyclistes qui ont le choix d’atteindre le col par trois vallées différentes. Vallée de l’eau d’olle, vallée de St Sorlin, vallée du Glandon (le col du Glandon est légèrement en contre bas).
Image

Nous sommes dans le domaine des Sybelles, immense domaine skiable qui regroupe les six stations de La Toussuire, du Corbier, de St Sorlin d’Arves, de St Jean d’Arves, Les Bottières et St Colomban les Villars. Il y a de nombreuses remontées mécaniques qui zèbrent les différents vallons, mais le paysage n’est pas trop abimé par ces installations. Nous sommes aussi dans la zone d’appellation du Beaufort, de nombreux troupeaux de tarines et d’abondances broutent les alpages entre 1500 et 2500m d’altitude.

Du col de la Croix de Fer 2064m nous partons à pieds plein sud par une large piste qui avait été construite pour l’installation de certains télésièges.
Notre but : aller faire avec mon compagnon de cordée Bernard une grande voie d’escalade dans le massif des Perrons qui culmine à 2520m, une demi-heure de marche sur la piste, on devine au fond le sommet du glacier de l’Etendard.
Image

Puis l’on oblique plein Est, une autre demi-heure à travers les alpages pour se rendre au pied de la paroi.
On devine l’itinéraire de la voie qui s’élance dans la grande virgule blanchâtre qui descend depuis l’arête.
Image

La voie d’escalade s’appelle ‘Les prés nouveaux’, exposée Est, elle est coté AD+ (Assez Difficile plus), ce n’est que du 4 avec quelques pas de 5 mais pour cette voie montagne moderne, les points d’assurage sont assez espacés, ce qui justifie sa cotation. Elle peut être accessible aux débutants pour peu que le leader maîtrise ce niveau.
C’est du granit, adhérent et de bonne qualité présentant des fissures et des dalles, elle n’est pas très raide et jamais physique.
Image Image

Une belle ambiance de montagne avec vue panoramique sur les Aiguilles d’Arves, malheureusement elles sont à contre jour le matin et s’encapucheront vite au fil des heures.
Image

Nous mettrons 2 heures pour parcourir les six longueurs de la voie qui se termine par un petit parcours d’arête pour arriver à une plateforme.
De là, quelques pas de désescalade facile pour atteindre une brèche, et en deux rappels de 40m nous redescendons sur le versant opposé dans le vallon qui conduit au refuge de l’Etendard.
Image Image

Le retour au col se fait par un bon sentier puis une piste 4x4 qui monte jusqu’au refuge de l'Etendard. Nous y retrouvons de nombreux promeneurs dont l’objectif est d’aller au refuge, avec la promesse de voir de nombreuses marmottes et quelques chamois si l’on monte tôt le matin.
Voila une belle journée de juillet qui comme souvent en période très chaude se termine par un orage pour rafraichir les cyclistes retardataires.

On trouve au sommet du col un bistrot et une petite cahute du syndicat d'initiative qui nous informe sur les différentes possibilités, randonnées pédestres, vtt, via-ferrata et manifestations en tout genre.
Ah! j'allais oublier le principal, au sommet du col la température dépassait légèrement les 20°C, le bonheur!

A+
Henry38
"CARPE DIEM" pour plus d'infos clic sur
https://lalutiniere.wordpress.com

Avatar du membre
Pit
Administrateur
Administrateur
Messages : 3924
Enregistré le : sam. 17 déc. 2011 11:59
Département [Pays] : Isère
Votre Camping-Car : Ducato L4H2 Isère Evasion Ecrins sur mesure
Tranche d'Age : 55 à 75 ans
Localisation : Dans les Alpes ou en voyage

Re: Et même un peu plus... Grandes Rousses-Perrons (AD+)

Message par Pit » sam. 28 juil. 2018 20:05

:§§!*¤¤:
Merci Henry pour le partage.
C'est une jolie "petite" course en montagne; maintenant je ne me sens plus à la hauteur, même en second; la pèche n'est plus là et en montagne engagée il faut toujours "en avoir sous le pied" et faire face aux imprévus (leader en difficulté, temps qui change, ...).

C'est un bien joli coin que ce secteur, et j''y ai fait de très belles randos, les premières fois c'était avec mon Bedford, dans les années 80 : on se posait, comme toi, au col du Glandon et selon le jour et l'envie on allait vers, dans le désordre :
  • le Rocher Blanc par la Brèche du Pin, on y avait retrouvé à midi une bande de copains partis du refuge des Sept Laux : ambiance !
  • le col de Combe Madame, souvenir d'une harde de chamois que j'avais surpris dans un grand trou entouré de neige : ils ont été autant étonnés que moi, et le mâle dominant couvrait la retraite vers l'aiguille juste derrière.
  • le col de la Combe (souvenir d'une rude montée en face sud puis descente dans la neige vers la combe de la Croix où il avait fallu sortir la corde et le piolet)
  • le col et le lac de la Croix, toujours du monde, c'est une balade superbe et facile, à faire en famille
  • le Sambuis, la cime et le lac, très confidentiels mais superbe belvédère en haut (sommet délicat dans mon souvenir)
  • les lacs au-dessus du refuge de l'Etendard, ça passe le long des Perrons, c'est beau !
  • ...etc... plein de belles randonnées, pas trop fréquentées, dans ce secteur.
Il y a des balades que je n'envisages plus maintenant, trop longues, il faut avoir de la réserve pour faire face à un imprévu, les conditions changent vite en montagne. Et piolet et crampons restent à la maison, alors qu'ils sont bien utiles quelquefois dans ces parages quand la neige subsiste tard.

Encore merci pour les souvenirs que tu as fait surgir; il va falloir revisiter ce coin.
:grin:
Fourgon Ducato L4H2-->Isère Evasion: vendu,en attente suivant
FFACCC
“A l'école, on m'a demandé ce que je voulais être plus tard. J'ai dit 'heureux'. Vous n''avez pas compris la question, j'ai répondu qu'ils n'avaient pas compris la vie”John Lennon

Avatar du membre
Henry38
Participant
Participant
Messages : 216
Enregistré le : sam. 9 nov. 2013 20:25
Département [Pays] : Isère
Votre Camping-Car : Hymer 414 Crossover
Tranche d'Age : 55 à 75 ans
Localisation : Région Grenobloise

Re: Et même un peu plus... Grandes Rousses-Perrons (AD+)

Message par Henry38 » sam. 4 août 2018 18:29

Bonjour,

Pour compléter et imager ces balades en montagne que j’affectionne, une petite illustration de ce que nous nommons fréquemment nos camps de base à roulettes.

Pouvoir se poser dans un coin un coin calme, un peu à l’écart, (merci au Crossover de pouvoir s’aventurer un peu au-delà), passer une bonne nuit avant la balade du lendemain et surtout en étant bien fatigué au retour de la course pouvoir tout poser le matériel à même le sol, sacs, cordes, baudriers, casques… pouvoir souffler un peu pour reprendre des forces, refaire la course dans sa tête et laisser passer le temps, que du bonheur.

Instants magiques que j’apprécie beaucoup.

Image

A+
Henry38
"CARPE DIEM" pour plus d'infos clic sur
https://lalutiniere.wordpress.com

Avatar du membre
majelan
Participant
Participant
Messages : 411
Enregistré le : ven. 8 févr. 2013 08:08
Département [Pays] : Loire
Votre Camping-Car : Campérêve Mirande 2007 (Trafic H1L2)
Tranche d'Age : 55 à 75 ans

Re: Et même un peu plus... Grandes Rousses-Perrons (AD+)

Message par majelan » lun. 13 août 2018 16:22

Merci pour ce beau partage ... 8-) et la belle illustration de ce que nous nommons nos "camps de base à roulettes" ... ;)

marc

Avatar du membre
Ballou
Participant
Participant
Messages : 130
Enregistré le : sam. 15 nov. 2014 08:58
Département [Pays] : Landes
Votre Camping-Car : Knaus Boxstar 600 solution 4
Tranche d'Age : 35 à 55 ans

Re: Et même un peu plus... Grandes Rousses-Perrons (AD+)

Message par Ballou » dim. 11 nov. 2018 18:25

Bonsoir,

Merci Henry pour ce partage, un régal tes photos :®®®:

Retourner vers « Randonnées engagées, difficiles, techniques & courses en Montagne »