Massif du Grand Colombier en hiver

Les sorties plus fraîches sont ici : raquettes, randonnées à skis, chiens de traineaux, snow kite, … etc..
Avatar du membre
hva
Administrateur
Administrateur
Messages : 3095
Enregistré le : mar. 6 déc. 2011 18:21
Département [Pays] : Saône et Loire
Votre Camping-Car : Font-Vendome Mondéa
Tranche d'Age : 55 à 75 ans
Localisation : Bourgogne

Massif du Grand Colombier en hiver

Message par hva » ven. 15 févr. 2019 23:53

Si vous passez dans les parages... ;)

Dans ce beau coin du Bugey (01) une sympathique station de ski nordique, au pied de ce qui fait encore partie du Jura.
Cette station a le mérite de pouvoir s'y stationner de manière sécurisée, en hiver c'est pas toujours évident en pleine nature.
Vous pouvez donc accéder après une belle montée pêchue qui va décrasser vos injecteurs, à la station de SUR-LYAND sur la commune de Corbonod ( 1231 m).
On peut y coucher, le parking est assez vaste.

De là, vous aurez le choix des randonnées à la journée, notamment sur les Crêtes, qui vous offrent un paysage de carte postale.

Par exemple

Image

vue sur le Grand Colombier

Image

Vue sur le Jura

Image

Bel endroit sauvage, même si les touristes sont bien présents, vaut le détour :-)
C'était si beau que j'ai fermé les yeux

Avatar du membre
Pit
Administrateur
Administrateur
Messages : 4219
Enregistré le : sam. 17 déc. 2011 11:59
Département [Pays] : Isère
Votre Camping-Car : Ducato L4H3 Isère Evasion Sept Laux sur mesure
Tranche d'Age : 55 à 75 ans
Localisation : Dans les Alpes ou en voyage

Re: Massif du Grand Colombier en hiver

Message par Pit » dim. 17 févr. 2019 23:28

Hello François.

Merci pour les belles photos.
Tu as ravivé là des souvenirs très anciens : j'ai traîné mes guêtres ou plutôt mes skis de fond dans ce massif au début des années 70 !
Depuis Paris où je travaillais dans ce temps là, ce n'était pas trop loin.
Belle époque, peu de monde par là-bas, et quand il fait beau une vision superbe sur les Alpes.
Mais je ne suis jamais monté par le flanc Est du massif, toujours arrivé par le coin du Retord, et donc plus au nord.

Un souvenir marquant, février 1974 :
Sous l'égide du CE, j'avais emmené tout un groupe de collègues parisiens de ma boîte pour un weekend découverte du ski nordique sur le plateau du Retord.
Premier jour, au bout d'une heure de balade sous un soleil radieux, temps calme, après une montée un peu rude pour des parisiens, une femme nous dit "je n'en peux plus, je dois m'arrêter".
Je lui dis : "OK, on va jusqu'à la chapelle un peu plus loin et tu nous attends là, tu ne bouges pas, profite du soleil, nous, on va jusqu'au refuge, on repasse dans une heure."
Une heure après, personne ! Et pas de portable à l'époque.
:(
On sillonne le plateau pendant près de deux heures, on ne la trouve pas, alors on redescend à l'hôtel à Brénod et on prévient les gendarmes.
Ils nous rappellent à la nuit tombée : la fille, se sentant mieux, était partie à la recherche du refuge, et elle avait rencontré des randonneurs qui l'avait emmené vers un autre refuge !
Heureusement il faisait un temps magnifique et pas trop froid, mais j'ai été vraiment soulagé quand on l'a retrouvé.
Ma 1ère expérience de conduite d'un groupe dans la nature !
:?
Destrier: Ducato L4 H3 Isère Evasion 7 Laux sur mesure
UCCF FFACCC
“A l'école, on m'a demandé ce que je voulais être plus tard. J'ai dit 'heureux'. Vous n''avez pas compris la question, j'ai répondu qu'ils n'avaient pas compris la vie”John Lennon

Retourner vers « Randonnées Hivernales »